nouvelles et calendrier Danielle Hebert enregistrements cahier de presse boutique multimedia contactez nous
page musique accueil site sculpture accueil site Dark Horse Productions
visitez Facebook visitez ReverbNation visitez mon blogue sur Wordpress visitez sonicbids
retournez à l'accueil
Danielle Hébert : voyageuse de l'imaginaire


l'auteure compositrice interprète Danielle Hébert a un parcours atypique. Esprit poétique, mystérieuse, généreuse, passionnée et téméraire, elle va son chemin. De la chanson en passant par les arts visuels, Danielle explore tous les univers avant-gardistes qui lui permettent de laisser libre cours à son imagination fertile.

Installée depuis 1989 en Colombie Britannique, elle fait partie des figures de proue de la chanson francophone dans l'Ouest du Canada.

Danielle Hébert a grandi dans les rangs du village de St Mathias sur Richelieu au Québec, à l'écart de la trépidation des grandes villes. Dès l'âge de 7 ans, elle prend des leçons de piano, chante dans une chorale locale et écrit pages et pages de prose et d'histoires. Ce don pour l'écriture commence très tôt à nourrir son imaginaire musical. La musique coule en effet constamment dans la maison et c'est tout naturellement qu'elle apprend la guitare à l'âge de 13 ans, ce qui la mènera vers des études en guitare classique et jazz au CEGEP Saint-Laurent de Montréal, sous la direction de Sam Balderman. Parallèlement, Danielle se découvre une passion pour les chevaux.De l'entraînement de ses chevaux et de chevaux de course en passant par les compétitions, elle développe une fascination pour cet animal majestueux, libre comme le vent. Aventurière, notre québécoise part pour Berlin, Paris et Londres en début de vingtaine. Elle continue à monter à cheval en compétitions nationales de concours complet.

En 1989, Danielle prend la décision de partir vivre dans l'Ouest et déménage en Colombie Britannique, d'abord à Prince George puis à Vancouver. Cette situation d'exil, cette transplantation culturelle nourrissent profondément sa créativité et donnent un coup d'envoi à sa carrière musicale.

Depuis qu'elle sxest installée sur la côte Ouest, Danielle Hébert se consacre entièrement à la musique. Elle fait partie de plusieurs groupes rock comme « Ocean Size », ou encore le groupe de jazz fusion « Cats on wire » avec lesquels elle remporte quelques prix. Le collège King Edward, où elle effectue un programme de deux ans en guitare jazz, lui remet la bourse Kevin Stokes pour la guitariste la plus prometteuse en 1993. La même année, elle remporte la Vancouver Community College Solo Compétition.

Depuis le milieu des années quatre vingt dix, Danielle Hébert ne cessera d'être hyper-active dans le milieu musical Vancouverois. Elle commence à se produire très souvent en spectacle, notamment aux Festivals Cityfest, Stonewall et au Festival d'Été de Vancouver. Lauréate du prix auteur-compositeur-interprête et du prix du public au Gala Provincial de la chanson de Colombie Britannique en 1993 et 1995, elle reçoit également le prix de la Chanson Primée de la SOCAN en 1995 pour la chanson « Le rire de la nuit ». Danielle Hébert devient très appréciée des médias. On l'invite en 1995 à l'émission MuchWest de Terry David Mulligan sur Much Music et Radio-Canada diffuse sa musique et l'invite à des émissions spéciales.

En novembre 1997, Danielle lance un premier disque intitulé " 50/50 ", un métissage de styles funk, rock et jazz. Le disque est bilingue; une décision qu'elle prend afin de représenter sa réalité à l'époque. Dès le lancement, Danielle commence à se produire en spectacle dans tout le pays comme tête d'affiche ou comme artiste invitée. Elle va des petits clubs du Nord de la Colombie Britannique aux grands festivals internationaux incluant le Festival Coup de C'ur Francophone, La Chanson Fête au Studio Théâtre de la Place des Arts à Montréal, le festival New Music West de Vancouver et le Festival Buckingham, où elle fait la première partie de Kim Mitchell.

Vers la fin de l'an 2000, un deuxième disque écrit en anglais intitulé "The Alien Suite" voit le jour. Ce disque est un album concept provenant du désir de l'artiste parler de sujets tels que la spiritualité, la place de l'humain dans l'univers et les sentiments d'aliénation propres aux humains. Elle fait équipe à nouveau avec Commodor Perry Barrett. Ensemble, ils créent un espace musical atmosphérique et varié. Le disque reçoit immédiatement l'éloge de la critique pour sa brillance sonore et la profondeur de sa réflexion.

L'année 2001 apporte son lot de changements. Après quatre années de tournées intenses il est temps d'arrêter, histoire de laisser place à ses priorités personnelles et artistiques. Elle fait ses adieux à son groupe de musiciens, commence l'écriture de ce qui deviendra son troisième disque et se lance pleinement dans la sculpture et l'art visuel. Les chevaux sont sa principale source d'inspiration.

En 2004 lle sort un troisième album, pour la première fois exclusivement en Français. Intitulé "Aventurière Accidentelle", l'album sera lancé à Vancouver durant l'été 2004. Fait à noter, le projet reçoit l'appui financier de deux institutions canadiennes soit Musicaction et le Conseil Des Arts du Canada, du jamais vu. En effet, Danielle Hébert a su se tailler une solide réputation dans l'Ouest Canadien. Elle s'entoure de plusieurs des meilleurs musiciens de la scène de musique d'avant-garde et de jazz de la côte Ouest, tels que François Houle, Tony Wilson, Jesse Zubot, Miles Hill et Elliot Polsky. Sa passion et son implication dans son métier font qu'on la voit régulièrement à la radio et la télévision de Radio Canada.

Pour ce disque Danielle tournera deux vidéo clips pour les chansons L'Araignée et Dites Moi.

En 2006 Danielle compose la trame sonore de la pièce : Mathieu trop grand François trop court

En 2007 Danielle enregistre un disque de standards de jazz pour le label Sommerset entertainement et reçoit une bourse pour la composition d'une oeuvre musicale du Conseil des Arts du Canada.

En 2008 Danielle part en tournée avec deux autre femmes auteures-compositeures. C'est là qu'elle rencontre Josée Allard. Les deux ont tellement de plaisir qu'elles décident de former un groupe, le duo Leoffenders. En très peu de temps Leoffenders se retrouve en avant scène du milieu de la chanson francophone en participant aux Rencontres qui Chantent en mars 09 à Vancouver. Elles vont représenter la Colombie Brittanique au prestigieux showcase présenté par le Centre National des Arts d'Ottawa : Scène Colombie Britannique. En mai elles remportent le concours Muziklip de Radio Canada Vancouver et une bourse à l'enregistrement de 4 titres et promotion de Musicaction. .

Danielle complètera la trame sonore pour la pièce de théâtre : Lentement la Beauté produite par le Théâtre La Seizième et le Théâtre d'Edmonton. La production vient d'être nominée pour 3 Prix Jessie Richardson.


En 2010 Danielle vend tout ce qu'elle possède à l'exception de ses guitares et matériel d'art et part en voyage solo à moto. Son périple l'emmène tout autour du continent Nord Américain et elle couvre au dessus de 40 mille KM à moto. Pendant cette période elle fera trois escales à Nashville pour enregistrer un cinquième album en Anglais qui devrait sortir en 2012.

l'aventure se poursuivra sur la route jusqu'en octobre 2011 ou elle atterit à Ottawa.

pour recevoir les nouvelles
to the English artist page
back to home page